logo Pharmacie Bollen
Vos règles sont-elles abondantes ?

Vos règles sont-elles abondantes ?

Chaque femme vit ses règles à sa manière. Mais parfois trop, c’est trop : des saignements qui durent des jours, fatiguent, sont si abondants que la poursuite des activités habituelles n’est pas possible… Dans ce cas, il faut consulter un médecin.

À chacune ses règles

Certaines femmes sont très mal pendant leurs règles, d’autres pas du tout. Certaines savent, à leur humeur, quand elles vont arriver, alors que d’autres les remarquent aux premières gouttes de sang. Bref, il y a autant de manières de vivre ses règles que de femmes. Sauf quand des règles trop abondantes mettent la santé en jeu.

Règles : quand sont-elles anormalement abondantes ?

Traditionnellement, on estime qu’une femme qui perd plus de 80 ml de sang par cycle menstruel a des règles abondantes, qu'on appelle aussi ménorragies). Bien sûr, il n’est pas évident de savoir combien on perd de sang, mais s’il est nécessaire de changer de tampon ou de serviette toutes les heures ou toutes les deux heures pendant une journée entière, on peut raisonnablement se dire qu’il s’agit de pertes anormales.

De même, si vous constatez que vous perdez d’importants caillots de sang, de plusieurs centimètres, vous pouvez estimer que ce n’est pas normal.

On parle aussi de règles abondantes quand la période de saignements dure plus de sept jours, ou que les règles se répètent souvent (toutes les trois semaines plutôt qu’une fois par mois).

Pourquoi faut-il s’inquiéter de règles abondantes ?

En cas de règles abondantes, le corps n’est pas toujours en mesure de refaire entre deux cycles sa réserve de sang. Le résultat, c’est une anémie, c’est-à-dire un manque d’hémoglobine dans le sang. Le plus souvent, cette anémie est causée par une carence en fer (anémie ferriprive). Il y a aussi, bien sûr, tous les désagréments liés à l’importance des règles : difficulté à maintenir ses activités habituelles pendant les règles, fortes douleurs, etc. Par ailleurs, ces règles trop abondantes sont parfois le résultat d’un autre problème de santé, qui mérite d’être pris en charge. C’est pourquoi il est intéressant de parler à votre médecin si vos règles vous semblent abondantes.

Quelles sont les causes de règles abondantes ?

Pour rappel : les règles sont causées par l’élimination, chaque mois, de l’endomètre. Ce tissu tapisse l’intérieur de l’utérus. Il s’épaissit tous les mois pour accueillir un embryon éventuel et, si l’événement n’a pas lieu, se détruit et est éliminé par les règles.

Tout ce qui fait que l’endomètre est plus épais que la moyenne entraînera des règles abondantes.

  • Une grande cause de règles abondantes est la présence d’anomalies (kystes, tumeurs bénignes…) dans la paroi ou la muqueuse de l’utérus : polypes, adénomyose, fibromes.

  • Il arrive aussi qu’un déséquilibre hormonal, ou une absence d’ovulation, entraînent une hémorragie importante au moment des règles.

  • Des troubles de la coagulation, comme l’hémophilie, provoquent aussi des saignements plus importants, tout comme la prise d’un traitement anticoagulant.

  • Enfin, chez certaines femmes, la présence d’un stérilet peut être à l’origine de règles abondantes.

Que peut-on faire en cas de règles abondantes ?

La première chose à faire est de vérifier si l’on parle bien de règles abondantes – dans certains cas rares, les saignements utérins ne sont pas liés aux règles : cancer, grossesse extra-utérine ou fausse couche, infection de l’endomètre… Ensuite, il faut vérifier quelle est la cause des saignements, et la traiter pour qu’ils prennent fin. Quoi qu’il en soit, il y a toujours des solutions, donc si vos règles vous semblent trop abondantes, ou si elles vous empêchent de mener vos activités quotidiennes, n’hésitez pas à en parler à un médecin.

L'article vous a plu ? Consultez d'autres articles santé féminine sur Gyn&co et inscrivez-vous gratuitement à leur newsletter !

Thèmes: Sexualité Gynécologie Système reproducteur
arrow_back Retour aux articles